Pour la parité des genres dans les médias d'ici 2025.

Dr. Josée Provençal

Chercheure postdoctorale, Institut National de Recherche Scientifique (INRS), Centre urbanisation,culture et société

Énergie, gouvernance mondiale de l'énergie, développement durable, décroissance, développement, environnement, transition, suffisance énergétique, analyse discursive, transition énergétique, post-structuralisme

Médias

Moteur de recherche, Radio Canada, décembre 11, 2019Radio/Podcast

URL: https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/moteur-de-recherche/segments/entrevue/145747/energie-consommation-quebec-canada-ralentissement

« Il faut remettre en question notre forte consommation d'énergie. On est des junkies de l'énergie », affirme Josée Provençal, chercheuse au Labo Climat Montréal, à propos des habitudes des populations occidentales, notamment celles du Québec et du Canada. Selon la doctorante spécialisée en énergie et en développement durable, il est impératif, avant même d'aborder la question du stockage des énergies de substitution, d'insister en premier lieu sur la diminution de la consommation d'énergie individuelle et collective. « La première étape, c'est la sobriété énergétique. »

Analyse du plan en environnement des Conservateurs avec Josée Provençal

Comment relancer l’économie autrement

Polémos, Groupe de recherche indépendant sur la décroissance, mai 22, 2020En impression

URL: https://www.ledevoir.com/opinion/idees/579392/comment-relancer-l-economie-autrement

Alors que plusieurs pays entament leur déconfinement et que l’incertitude quant au futur s’installe, nombreux sont les scientifiques, les citoyens et les acteurs de la société civile à travers le monde à se faire entendre et à en appeler au déploiement de nouvelles idéologies politiques.

Depuis les années 1970, de multiples études démontrent que nos modes de vie occidentaux constituent le fond du problème. Qu’il s’agisse de l’origine de l’épidémie (en partie imputable à l’industrialisation massive qui s’accompagne d’une destruction des habitats naturels), de son caractère pandémique (mondialisation des échanges, tourisme de masse), de sa létalité (elle tue surtout les personnes les plus fragiles) et du désastre qu’elle occasionne dans nos « mouroirs industriels » (CHSLD), la crise que nous vivons trouve son origine dans la recherche effrénée d’une croissance illimitée dans un monde aux ressources pourtant limitées.

Cabine de recherche

Savoir.MédiaEn ligne

URL: https://savoir.media/cabine-de-recherche/clip/josee-provencal

Josée Provençal est doctorante en science politique à l'université d'Ottawa et jongle avec la vie de jeune maman. Elle s'intéresse à la définition du développement durable, à la gouvernance environnementale et à la suffisance énergétique.

La suffisance énergétique, ça vous dit quelque chose?

GaïaPresse, août 21, 2018En ligne

URL: https://www.gaiapresse.ca/2018/08/suffisance-energetique-ca-dit-quelque-chose/

"La suffisance énergétique attire de plus en plus l’attention en Europe comme étant le moyen de limiter et de réduire la consommation totale d’énergie des ménages et de nos sociétés en générale. Attention, il ne faudrait pas confondre suffisance énergétique et autosuffisance."

La croissance économique, insoutenable sur le plan environnemental

La Presse+, avril 20, 2018En ligne

URL: http://plus.lapresse.ca/screens/16b03fea-5fb1-4b26-8761-dcf6ac6604bf%7C_0.html?utm_medium=Email&utm_campaign=Internal+Share&utm_content=Screen

"Le développement durable ne sauvera pas la planète, la croissance verte encore moins. Les études démontrent que l’innovation technologique émerge beaucoup trop lentement pour sauver la dégradation environnementale en cours. L’efficacité énergétique et les énergies renouvelables ne sont pas suffisantes à elles seules pour entraîner un renversement de la vapeur. Nous ne pouvons donc pas nous satisfaire du niveau de consommation énergétique actuel, nous devons inévitablement être moins énergivores."

Recension | L’effondrement : Petit guide de résilience en temps de crise, de Carolyn Baker, Montréal, Écosociété, 2015, 149 p.

by Josée Provençal

Published by Politique et sociétés

juillet 4, 2017

Professeure d’histoire et de psychologie, Carolyn Baker nous invite, dans son ouvrage L’effondrement : Petit guide de résilience en temps de crise, à nous préparer émotionnellement et spirituellement au changement de paradigme que causera ce qu’elle appelle « l’effondrement de la société industrielle ». Son « petit guide de survie » cherche à soulever le débat collectif sur la désindustrialisation non dans une logique survivaliste d’accumulation matérielle et d’autodéfense, mais plutôt dans une perspective psychologique, voire spirituelle, de préparation à l’effondrement, dans la formule « perte, éveil et renouveau ».

URL: https://www.erudit.org/fr/revues/ps/2017-v36-n2-ps03117/1040425ar/

Biographie

Josée Provençal est docteure en science politique (Université d’Ottawa) et est chercheure postdoctorale au sein du Labo Climat Montréal à l’Institut de recherche scientifique (INRS), centre urbanisation, culture et société. Elle est titulaire d’un baccalauréat en histoire (Université du Québec à Trois-Rivières) et d’une maîtrise en science politique, relations internationales (Université du Québec à Montréal). Entre sa maîtrise et son doctorat elle a travaillé au sein du secteur de l’énergie où elle a implanté une plateforme de gestion de connaissances. En 2011, elle a mis sur pieds AETOS énergie, environnement, une entreprise de service en recherche stratégique auprès du secteur de l’énergie et de l’environnement. Elle a aussi mis sur pied un comité de recherche et transfert visant à faciliter la réalisation de projets de recherche conjoints entre le milieu culturel et le milieu universitaire (Synapse C). Elle s’intéresse à la suffisance énergétique, à la décroissance et aux relations sociales qui structurent notre consommation énergétique.

Additional Titles and Affiliations/Affiliations et Liens Supplémentaires

Polémos, groupe de recherche indépendant sur la décroissance

Membre, comité scientifique.

POLÉMOS est un groupe de recherche sur la décroissance. Indépendant et sans but lucratif, il regroupe un réseau interdisciplinaire de chercheur·e·s universitaires ou indépendant·e·s au Québec. Les études menées au sein de POLÉMOS et les rapports que l’organisme publie développent une approche décroissantiste et portent sur une variété de thèmes (énergie, santé, transport, justice, relations humaines, technologies, etc.).

En parallèle de ses activités de recherche, POLÉMOS vise aussi à sensibiliser le grand public à l’importance de commencer à préparer la société québécoise à une ère de postcroissance qui respecterait les limites biophysiques de la planète tout en étant beaucoup plus égalitaire et juste tant au sein de notre propre espèce qu’avec l’ensemble des espèces de la biosphère.

La fondation de POLÉMOS repose sur plusieurs constats et valeurs :

- L’accélération de la destruction du vivant et plus généralement de notre oikos, de notre « maison commune ».
- L’accentuation ou le creusement des inégalités sociales et économiques au sein des communautés aux échelles locale, régionale et globale.
- La nécessité de la mise en place d’une justice intergénérationnelle.
- Le caractère non soutenable du modèle de consommation actuel.

Synpase C

Agente de mobilisation et coordonnatrice du comité recherche et transfert.
Bénéficiant d’une synergie des milieux culturels, des milieux universitaires, et des professionnels en analytique de données, Synapse C décrypte et valorise les données des arts et de la culture.

Mission
Synapse C vise à développer et à mettre en commun l’expertise en valorisation de données pour les arts et la culture au Québec et au Canada en plus de devenir une référence internationale dans l’exploitation de ces données au bénéfice de l’écosystème culturel.

Vision
Instituer une culture de la donnée au sein du milieu culturel. Être l’acteur pivot à l’échelle canadienne en matière de valorisation de la connaissance liée aux données entre le milieu culturel, académique et entrepreneurial. Se positionner comme acteur incontournable à l’échelle internationale en matière de gestion des données en culture.

Past Talks/Participation à des Événements

Énergie et développement durable: un lien hégémonique?

(R)ÉVOLUTION Économique dans une ère de ressources limitées" présenté conjointement par la Société canadienne d'économie écologique et le partenariat Economics for the Anthropocene

Université Concordia, octobre 19, 2017

Transition et suffisance énergétique, quel rôle pour la technologie?

Americana 2019, salon international des technologies environnementales

Palais des congrès de Montréal, 518 B, mars 26, 2019

Expertises

  • Énergie, Gouvernance mondiale de l'énergie, développement durable, décroissance, développement, environnement, sécurité énergétique, transition, suffisance énergétique, suffisance, analyse discursive, discours, relations internationales, gouvernance environnementale mondiale, résilience, sobriété, sobriété énergétique, énergies renouvelables, énergies propres, transition énergétique, post-structuralisme, Social Network Analysis (SNA), Analyse des réseaux sociaux

Education

  • Université d'Ottawa
    Science politique
    Doctorat, 2020

    Provençal, Josée. (2020) Le développement durable comme signifiant vide : l'hétérogénéité de la question énergétique. Université d'Ottawa

    Majeur: Comparative politics
    Mineur: International Relations, avec distinction
    Directeur de thèse: Matthew Paterson, Manchester University


  • Université du Québec à Montréal
    Science politique, relations internationales
    Maîtrise, 2009

    Provençal, Josée (2008). « Intégration régionale et sécurité énergétique : le Brésil dans l'espace Sud-américain » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.
    https://archipel.uqam.ca/1631/


Journalistes: Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez des suggestions d’intervenantes pour des sujets d’actualité