Pour la parité des genres dans les médias d'ici 2025.

Marie-Anne Casselot

Doctorante, Université Laval

Philosophie féministe; Doute; Charge mentale; Syndrome de l'imposteur; Écoféminisme; Simone de Beauvoir; Iris Marion Young.

Médias

L'habillement est un piège pour les femmes en politique

Dictionnaire critique du sexisme linguistique
by Suzanne Zaccour et Michaël Lessard
Éditions Somme Toute
9782924606582
Faire partie du monde: Réflexions écoféministes
by Valérie Lefebvre-Faucher et Marie-Anne Casselot
Édition du Remue-ménage
octobre 13, 2017
978-2-89091-605-0

S'asseoir comme un homme: sur le déploiement spatial genré avec Iris Marion Young

by Casselot, Marie-Anne

Published by Symposium Journal of Continental Philosophy

octobre 31, 2017

Cet article développe la notion d’intentionnalité appropriatrice à
partir du comportement spatial masculin grâce au travail précurseur d’Iris Marion Young sur l’intentionnalité entravée de la motilité et de la spatialité féminines dans « Throwing Like a Girl ». En analysant le phénomène de l’étalement masculin [manspreading]
dans les transports en commun, il est question de soulever l’enjeu
du partage égalitaire de l’espace public d’un point de vue à la fois
phénoménologique et politique. À l’aide de certains chapitres choisis de Justice and the Politics of Difference, j’aborderai l’enjeu des comportements corporels soutenant certains types d’oppressions ainsi que la possibilité de vivre de façon égalitaire lorsqu’on adopte
la notion youngienne de différentiation sociale sans exclusion dans les milieux urbains.

URL: http://web21direct.pdcnet.org/C12573E5003D645A/file/2BA81ABFC32FF029852581B60048B5CC/$FILE/symposium_2017_0021_0002_0083_0102.pdf

Pour une phénoménologie féministe du doute

by Casselot, Marie-Anne

Published by Recherches féministes, Vol. 31, N. 2, Hiver 2019

mars 31, 2019

Central par rapport au syndrome de l’imposteure, le doute est un acte réflexif interrogeant les capacités physiques ou intellectuelles d’une personne. Quels sont les aspects genrés du doute? En quoi font-ils partie de l’oppression sexiste de l’expérience vécue des femmes? L’auteure soutient que le doute est un acte réflexif à la fois individuel , intersubjectif et politique . Elle propose une phénoménologie féministe du doute divisée en quatre temps : 1) le doute féminin individuel est issu de la socialisation genrée; 2) l’hésitation est un affect intersubjectif entre soi et autrui; 3) le doute est constitué par la confiance et la méfiance des femmes; et 4) le doute féministe devient une posture de résistance résultant d’une prise de conscience féministe. Cette phénoménologie féministe du doute s’appuie sur les travaux phénoménologiques d’Iris Marion Young, sur la notion d’hésitation chez Alia Al-Saji et sur la pensée de Sara Ahmed.

URL: https://www.erudit.org/fr/revues/rf/2018-v31-n2-rf04300/1056242ar/resume/

Biographie

Marie-Anne Casselot est doctorante en philosophie à l'Université Laval. Elle se spécialise en phénoménologie féministe et elle s'intéresse aux questions des affects féministes et du déploiement spatial genré. Elle a co-dirigé l'ouvrage Faire partie du monde paru aux Éditions du Remue-ménage en 2017.

Education

  • Université McGill
    Philosophie
    Maîtrise, 2015
  • Université du Québec à Montréal
    Philosophie
    Baccalauréat, 2011

Journalistes: Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez des suggestions d’intervenantes pour des sujets d’actualité