Pour la parité des genres dans les médias d'ici 2025.

Marianne Di Croce

Professeure de philosophie au Cégep de Saint-Jérôme, doctorante en science politique à l'Université d'Ottawa., 

Philosophie, Hannah Arendt, Éducation, Démocratie, Espace public, Action politique

Médias

Biographie

Marianne Di Croce est professeure de philosophie au Cégep de Saint-Jérôme et doctorante à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa. Alors que sa thèse de doctorat porte sur la pensée politique de la philosophe Hannah Arendt, ses intérêts de recherche couvrent plus largement les questions liées à la démocratie, l’action dans l’espace public, la liberté politique, etc. Depuis plusieurs années, elle travaille également sur plusieurs questions liées à l'éducation, notamment au rôle de l'éducation dans la société et à la question de la marchandisation de l’éducation, mais aussi à des enjeux féministes dont la place des femmes en philosophie.

Journalistes: Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez des suggestions d’intervenantes pour des sujets d’actualité