Pour la parité des genres dans les médias d'ici 2025.

Camille Robert

Doctorante et chargée de cours en histoire, Université du Québec à Montréal

Historienne du Québec, mes champs de recherche touchent l'histoire des femmes, le féminisme, le syndicalisme, l'État et les services publics, le néolibéralisme, le travail ménager, le travail invisible, l'éthique du care et la théorie de la reproduction sociale.

Médias

Biographie

Je suis doctorante en histoire et chargée de cours à l’Université du Québec à Montréal. Mes recherches portent sur les grèves dans les secteurs de l’éducation, de la santé et des services sociaux, dans le contexte du tournant néolibéral de l’État québécois. Dans le cadre de mon mémoire de maîtrise, je me suis intéressée aux discours et aux mobilisations des féministes québécoises pour la reconnaissance du travail ménager. Mes recherches ont été publiées sous forme de livre aux Éditions Somme toute en 2017. J'ai également codirigé un ouvrage collectif sur le travail invisible des femmes au Québec, paru aux Éditions du remue-ménage en 2018.

Soucieuse de contribuer à la vulgarisation de l’histoire des femmes et des mouvements sociaux hors des murs de l'université, je me suis d’abord impliquée, depuis 2016, à titre de collaboratrice et co-coordonnatrice du dossier «Où sont les femmes?» pour la revue en ligne HistoireEngagée. C’est avec la même volonté de faire connaître l’histoire que je collabore occasionnellement avec plusieurs médias (Radio-Canada Première, Le Devoir, La Gazette des femmes, Savoir média, etc.). Mon parcours est enfin caractérisé par un engagement social de longue date, notamment dans les mouvements étudiants, syndicaux et féministes.

Recognition/Reconnaissance

| Personnel

2018 - 2021 | Bourse d’études supérieures du Canada Vanier

2018 - 2021 | Bourse d’études supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier (déclinée)

2017 - 2020 | Bourse de doctorat, Fonds de recherche du Québec - Société et culture (déclinée 2018)

2018 | Bourse d’aide à la participation à des rencontres scientifiques de la Faculté des sciences humaines de l’UQAM

2017 | Prix Claude-Corbo en études québécoises, meilleur mémoire de maîtrise

2017 | 10 jeunes auteurs à surveiller en 2017 – Plus on est de fous, plus on lit! / ICI Radio-Canada Première

2017 | En lice, Prix des libraires du Québec, catégorie Essai, Toutes les femmes sont d'abord ménagères. Histoire d'un combat féministe pour la reconnaissance du travail ménager

2017 | Bourse de déplacement, Labor and Working-Class History Association

2017 | Prix de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant, meilleur mémoire de maîtrise
15e édition des Prix du livre politique de l’Assemblée nationale du Québec

2016 | Bourse de fin d’études de la Faculté des sciences humaines de l’UQAM

2015 | Bourse Madeleine St-Martin en histoire québécoise et canadienne

2015 | Bourse d’excellence de la Faculté des sciences humaines

2014 | Bourse d’études du Centre d’histoire des régulations sociales

2011 | Bourse d’études du Syndicat des employé(e)s professionnel(le)s et de bureau (SEPB)

Additional Titles and Affiliations/Affiliations et Liens Supplémentaires

Centre d'histoire des régulations sociales (CHRS)

​Institut de recherche et d'études féministes (IREF)

​Réseau québécois en études féministes (RéQEF)

Centre interuniversitaire d'études québécoises (CIEQ)